Arthro-infiltration lombaire | Centre d'imagerie médicale du Gatinais

Arthro-infiltration lombaire

02 38 28 30 30

Description de l’examen

Les infiltrations lombaires, également nommées infiltrations épidurales, sont fréquemment utilisées pour aider à soulager les douleurs lombaires, sciatiques et cruralgies persistantes. De plus en plus précises grâce au guidage de l’imagerie médicale, leur efficacité est cependant inconstante.

L’infiltration lombaire consiste à injecter localement de faible dose d’un traitement anti-inflammatoire, le plus souvent à base de cortisone, afin de diminuer au niveau local l’inflammation, et ainsi la douleur. L’infiltration permet de délivrer sur le site douloureux même un anti-inflammatoire puissant avec une très faible diffusion générale, ce qui permet une meilleure efficacité tout en évitant les effets secondaires des traitements anti-inflammatoires.

NB : nous ne pratiquons pas d’infiltration du rachis cervical au sein de notre Centre.

Téléchargez le formulaire de consentement

Ou faire cet examen ?

Centre d'Imagerie du Gâtinais Cabinet de ville

du lundi au samedi
de 8h00 à 12h45 et de 14h00 à 18h00
contact@radiologiemontargis.fr
Tel. 02 38 28 30 30
Fax. 02 34 05 30 39

Examens pratiqués :

  • RADIOLOGIE NUMÉRISÉE
  • HYSTEROSALPINGOGRAPHIE
  • CYSTOGRAPHIE / URETROCYSTOGRAPHIE
  • COLPOCYSTOGRAPHIE
  • DEFECOGRAPHIE
  • RADIOLOGIE DENTAIRE / CONE BEAM
  • ÉCHOGRAPHIE - ÉCHO-DOPPLER COULEUR
  • MAMMOGRAPHIE NUMÉRIQUE
  • OSTÉODENSITOMÉTRIE
  • INFILTRATIONS
  • CYTOPONCTION
  • MICROBIOPSIE - MACRO BIO

Accès

  • Voiture : parking Place de la République accessible aux personnes à mobilité réduite
  • Bus : Lignes N°1, 2, 3, 4 Arrêt "République"
  • Train : Gare SNCF de Montargis

Cabinet de ville

53 Place de la République
45200 MONTARGIS

Attention

Toutes les plages horaires ainsi que certains rdv ne sont pas visibles et accessibles en ligne.
N’hésitez pas à contacter le secrétariat ou à adresser une demande par mail pour une prise de rdv sur les créneaux qui leurs sont dédiés.

Préparer votre examen

LA LISTE DES MEDICAMENTS
que vous prenez.

VOTRE ORDONNANCE
prescrite par votre médecin traitant.

VOTRE ATTESTATION DE MUTUELLE
en cours de validité.

VOTRE CARTE VITALE ET SON ATTESTATION PAPIER
mentionnant que vous avez déclaré un médecin traitant.

VOTRE ATTESTATION DE MALADIE PROFESSIONNELLE
si besoin.

VOTRE ATTESTATION
D'ACCIDENT DE TRAVAIL

si besoin.

TOUS VOS RÉSULTATS D'ANALYSE DE SANG
si vous en avez fait récemment.

VOS ANCIENS EXAMENS
le dossier radiographique en votre possession (radiographies, échographies, scanners, IRM).

Déroulement de l’examen

Avant l’examen

Venez de préférence accompagné. Il ne faut pas être à jeun.
IMPORTANT : une infiltration articulaire postérieure ou péri-radiculaire ne peut être réalisée sans qu’une IRM ou un scanner lombaire n’ait été pratiqué moinsd’un an auparavant. Si vous n’avez pas d’examen récent en votre possession, merci de nous contacter au plus vite.
Pour tout traitement anti-coagulant ou anti-agrégant régulier, consultez impérativement votre médecin traitant pour ajuster le traitement cinq joursavant l’examen (anticoagulant ou antiagrégant plaquettaire type Aspirine, Ticlid, Persantine, Sintrom, Previscan). A l’exception des médicaments que l’onvous aurait précisément demander d’arrêter, vous prendrez normalement vos autres traitements.

Pendant l’examen

Suivez bien les recommandations du médecin et du technicien. Votre coopération est essentielle : elle contribuera à la rapidité du geste de ponction et diminuera les risques de douleur et de complications. L’examen se fait en position allongée.
Après une désinfection très soigneuse de la peau, le médecin procède à l’anesthésie locale puis une aiguille est mise en place à proximité du nerf sous contrôle radioscopique (télévision). La piqûre anesthésiante est un moment un peu désagréable de l’examen, mais très supportable. L’injection du produit iodé, nécessaire pour voir les articulations ou les nerfs rachidiens, n’entraîne pas elle-même de douleur.
Une faible quantité de produit de contraste iodé est injectée pour vérifier la bonne position de l’extrémité de l’aiguille, puis l’anti-inflammatoire est injecté.
Quelques images radiologiques sont prises durant les différentes phases de l’examen.
L’infiltration rachidienne par voie foraminale ou inter-lamaire consiste à injecter un médicament anti-inflammatoire à base de cristaux de cortisone au voisinage du nerf dont l’irritation est responsable de votre douleur. L’injection est effectuée soit à l’endroit où le nerf sort de la colonne vertébrale, c’est-à-dire dans un canal (ou foramen) situé entre deux vertèbres (voie foraminale), soit à distance du nerf (voie inter-lamaire). L’infiltration peut également concerner les articulations articulaires postérieures.

L’infiltration peut diminuer votre douleur, mais le résultat n’est pas constant et varie selon les patients.

De retour à votre domicile

Un repos allongé le jour de l’infiltration et, si possible, le lendemain, est conseillé pour une meilleure efficacité de l’infiltration. L’amélioration se manifeste en moyenne 72 h après l’infiltration.
Limitez les mouvements de votre articulation pendant 24 heures. Interrompez le sport et la kinésithérapie pendant 48 heures. Vous pouvez être plus gêné le lendemain que le jour de l’examen, ce n’est pas inquiétant.
Évitez les bains ou la piscine dans les 24h suivant l’examen ; vous pouvez par contre prendre une douche.

Informations importantes

Etes-vous enceinte ou susceptible de l’être ?

Cet examen est contre-indiqué en cas de grossesse. Si vous êtes susceptible d’être enceinte, merci de pratiquer impérativement dans les deux jours précédant l’examen un dosage des BETA HCG en laboratoire d’analyses.

Quelles complications pourraient survenir pendant ou après l’examen ?

Il est rarissime que l’injection d’un liquide iodé déclenche des réactions allergiques. De plus, celles-ci sont le plus souvent sans conséquence.
Il est possible qu’une sensation d’évanouissement, ou même un évanouissement, survienne ; cela est sans gravité mais n’hésitez pas à signaler toute sensation anormale au personnel qui sera près de vous.
Comme pour toute ponction, il existe un très faible risque d’infection. Nous prenons, bien entendu, toutes les précautions nécessaires pour l’éviter. Des douleurs, un gonflement de l’articulation, de la fièvre dans les jours suivant l’examen doivent vous alerter.
Le risque d’effraction méningée par ponction péri-rachidienne est exceptionnel. Cette effraction n’est pas forcément identifiée lors de l’opacification et est source de syndrome «post ponction lombaire» (céphalées, nausées et vomissements en général). Cet incident reste mineur et est toujours résolutif.
En cas de fièvre ou de douleur importante dans les jours suivant l’infiltration (possibles signes d’infection), il est important de contacter immédiatement votre médecin ou notre équipe au numéro de téléphone suivant : 02.38.28.30.30.

Nous contacter

02 38 28 30 30

contact@radiologiemontargis.fr

Vous avez des questions ?